« Et qui pue, et qui pue … »

Coucou les copines,
Coucou les copains,

Nous nous sommes reposés deux jours à Whakatane. Nous étions dans un camping trop bien. Il y avait : 2 trampos et 1 géant trampo gonflable, une piscine froide avec deux toboggans, une salle de jeux électroniques – mes parents ne voulaient pas nous donner des pièces, un mini-golf, un tennis et un terrain de volleyball. Oh, j’oubliais, nous étions au bord de l’océan – nous ne sommes même pas allés le voir tellement le camping était trop bien.

Juste avant la ville qui pue l’œuf pourri [Rotorua], nous nous sommes arrêtés à la porte de l’enfer [Hell’s Gate]. Là aussi ça pue … Mais c’est trop bizarre: il y a de la fumée qui sort de partout, de la boue qui blurp blurp blurp blurp, un bain bouillant à 144C. Trop dingue! On a aussi gravé des jolis dessins sur du bois avec un Maori qui disait Gruezi.

Après, nous avons fait un bain de boue – enfin moi pas vraiment, je n’aime pas trop la boue. Il y avait des personnes qui en mettaient sur le visage mais on n’avait pas le droit. Les bains étaient gris-bleus clairs, comme du lait.

Pour finir, nous avons mangé un hamburger ultra grand comme le bras de ma petite cousine Titi.

Biz. Bisous. Bizarre. Bizbouz. Fin. Violette. Fin.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités