Il pleut, il mouille #3

Salut,

Nous faisons actuellement l’inverse de ce que nous pensions faire: nous déroulons les kilomètres. Quatre, voire cinq heures de route, est devenu notre pain quotidien, « à l’insu de notre plein gré », évidemment.

Et pourquoi? Parce qu’il pleut depuis 10j. Nous avons tout eu: de la bruine légère à la roillée en passant par la seille.

« Rien ne sert de courir, il faut partir à temps. » Ce que nous faisons, sans courir.

Ces fameux kilomètres nous permettent de voir des paysages grandioses:
– les Pancake Rocks de Punakaiki
– la route côtière entre Greymouth et Franz Josef Glacier
– les glaciers de Franz Josef et Fox qui descendent jusqu’à 300m d’altitude
– la route entre Franz Joseph et Haast; hormis le camion de chez Ferguson Brothers qui nous fonçait dessus en marche arrière, qui nous a contraint à une marche arrière subite … dans le véhicule qui nous suivait ce qui a fortement endommagé la porte arrière du Jucy
– la route entre Haast et Wanaka et celle qui mène ensuite à Queenstown

À part cela, et paradoxalement, la pluie nous permet de prendre le temps. Voir ses enfants grandir, minute par minute, n’est-ce pas merveilleux?

Tschüss à+
Benjamin

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Publicités