Dali[da]

Ciao les mecs,

Nous avons fait 2h de train depuis Lijiang pour rejoindre Dali. Dali est une petite ville au bord d’un lac de la taille du Lac de Bienne. Ce n’est pas comme Lijiang : c’est plus calme, moins bruyant, moins de touristes chinois et plus de touristes comme nous. On a mangé des nouilles et des pizzas, et aussi des fruits exotiques bizarres.

Mes parents ont fait confiance à un nouveau copain qu’on a appelé « Captain ». C’est un pêcheur qui est devenu guide touristique. Il nous a emmenés voir des pêcheurs attraper des poissons à l’aide de cormorans dressés. On a dû ramer, mais moins que la mamie qui pilotait.

Après, Captain nous a emmenés prendre les télécabines pour aller dans la montagne. Nous avons marché jusqu’à ce que Violette se fasse piquer par un guêpe. Ça lui a fait très mal. Mais t’inquiètes, elle va mieux maintenant. D’ailleurs, elle a trouvé un habit traditionnel qui lui va très bien.

C’était cool car Captain ne nous a pas arnaqués comme Lucy, la guide de Yangshuo qui nous a promenés en tuk-tuk moto.

Il y a une rue à Dali qui ressemble à la rue du Seyon à Neuchâtel. Mais elle est mieux parce qu’il y a des bancs et des magasins qui vendent des Rubik cubes.

Ciao les mecs, Emile.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités