La ville des lanternes

Xin chao,

Le Lonely Planet dit « que l’on passe un jour ou un mois à Hoi An, c’est du temps bien investi. »

Nous venons de passer 3 jours dans cette ville magnifique et nous sommes totalement d’accord avec la bible des voyageurs. Ici, tout est calme: pas de coups de klaxon, pas de motos, ni de voitures dans la vieille ville. On se déplace à pied, à vélo ou à cyclopousse, et nous profitons de découvrir tranquillement cette ville dans laquelle on se sent bien.

Le soir, la ville se pare de lumières: lanternes et luminions égaient les rues, le marché est colorié, tandis que la rivière emporte les bougies porte-bonheur.

En plus, on y mange une succulente cuisine. Tellement délicieuse qu’elle donne envie de faire un nouveau cours. Avec cette fois au programme: salade de bœuf à la mangue verte, poisson mariné à la citronnelle cuit au barbecue dans une feuille de bananier et rouleaux de printemps vietnamiens. Un vrai régal!

Et puis, il y a les ruines de My Son à proximité. Inscrites au patrimoine mondial de l’humanité, cet ensemble de temples a malheureusement souffert des bombardements et nous ne pouvons qu’imaginer la grandeur de ce site cham.

Bref, nous avons beaucoup aimé.

Caroline

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités