Napier, y a pire

Chers téléspectateurs,
Chères téléspectatrices,
Cher Monsieur le Président d’Honneur,

Bonsoir. Je suis Emile et je vous rapporte en direct de Napier (NZ) les faits et gestes de la famille Chapuis en voyage.

Après la marche des volcans et la mauvaise idée de mes parents de faire 5h de route en Jucy sur des routes qui tournent presque autant qu’à Mauï, nous sommes arrivés à Napier, exténués (c’est mon papa qui m’a soufflé ce mot – je l’aime bien parce que cela sonne comme éternuer). Mes parents ont alors eu la bonne idée de prendre 2 chambres dans un hôtel 5 étoiles dans lequel il y avait une télé pour voir notre nouveau DVD qu’on ne peut pas lire dans le Jucy. Même si j’aime dormir dans le Jucy, c’était chouette d’avoir un vrai lit et un plafond à 3m50 au dessus de moi.

A Napier, nous nous sommes balladés pour voir la ville et ses bâtiments Art Deco – moi j’aime mieux dire Art Gecko. Mes parents m’ont expliqué que c’était beau, qu’il y en avait à Neuchâtel et à Paris aussi. Je trouve que ça fait un peu année quatre-vingt-dix, ce qui veut dire septante [?].

Nous avons fait des achats. J’ai un joli collier en jade; Violette aussi. Nous avons enfin trouvé un sac à dos pour Violette. Ouf! Fini les magasins!

J’ai mangé une crêpe au Nutella. Trop bonne. La meilleure au monde. Celle de Jules, un Breton de Grande-Bretagne du Finistère. Ça faisait du bien aussi de parler français.

Napier c’est joli.
Je suis content de retrouver le Jucy. Adieu le bel hôtel. Et vive l’aventure!
Emile

Publicités