La forêt de pierres

Ciao les mecs,

Depuis Kunming, il nous a fallu 1h30 de voiture avec Mr Moustache, notre nouveau copain du jour, pour arriver à Shilin. Mr Moustache nous a montré comment dépasser de tous les côtés sur l’autoroute – comme dans les jeux vidéos.

La forêt de pierres est une forêt de pierres – au pluriel – et non la forêt de mon tonton Pierre, ni du Fluck, ni du Français avec qui nous avons parlé à Dali. « La forêt de pierres est le résultat de l’érosion de la couche calcaire par l’eau » nous dit ma maman. C’est un géant labyrinthe dans lequel on se perd, comme à Lijiang.

Violette a joué à la guide Lucy l’arnaqueuse. Elle a trouvé des petits chemins très étroits où il faisait bon frais. On montait, on descendait, on croisait des touristes chinois, on se perdait. Des fois, j’avais peur que des grosses pierres – et non mon tonton Pierre – nous tombent dessus. Mais ça tient bien.

J’ai aimé moyen. J’ai préféré le Luna park. C’est l’inverse pour mes parents.

Ciao les mecs
Emile

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités