Tunnels de la mort qui tue

Salut les mecs,

Ça va bien? Aujourd’hui, je vous parle d’une journée perdue et d’une journée en bus avec Mr Binh.

Ça va vite aller pour la journée perdue. Maman voulait voir des temples, alors qu’on en a déjà vu 4000 millions en Chine. On a pris le taxi et on a vu 6 ou 7 temples en 2h30. Le soir, nous avons mangé dans un bon resto indien.

Mr Binh était rigolo, même s’il n’est pas Mr Bean. Mr Binh est un ancien militaire qui a fait plusieurs guerres. Il dit qu’il est moche. Il a raison. Il nous a emmené dans un grand temple dans lequel tout le monde était habillé en blanc et chantait des chansons qui me cassaient les oreilles. Dehors, le ciel était noir. Nous avons juste eu le temps de retourner dans le bus avant qu’il pleuve des seaux d’eau. Il pleuvait tellement que la route était inondée.

Avec Mr Binh, l’après-midi, nous sommes allés voir les tunnels de Cu Chi. Ce sont des tunnels creusés par les guerriers Viêt-cong. Ils sont indestructibles. On a vu des cratères énormes formés par les bombes. On a vu aussi un tank détruit par une mine. Mr Binh nous a dit que l’endroit a été brûlé et rasé. Mais les tunnels sont toujours là, et sur trois étages. Incroyable!

Nous sommes entrés dans un de ces tunnels. Violette et moi devions nous baisser; papa lui marchait comme dans une partie de balle-crabe. Il faisait très très très chaud. On n’a pas fait long.

Ah, tiens! J’ai oublié quelque chose. Nous avons aussi vu des mecs tirer au fusil mitrailleur. Ça cassait les oreilles ces pans pans (cul cul). Le soir, nous avons mangé dans un bon resto indien, le même que la veille.

Encore une chose: la guerre, c’est nul. Elle tue et estropie plein de monde. Dans les rues de Saigon, il y a beaucoup de pauvres malheureux – par exemple: Madame Sans yeux, Monsieur Sans jambes, Monsieur Sans bras, Mesdames Petites, etc. Ça fait mal au cœur. La guerre, c’est nul!

Ciao les mecs
Emile

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités