Objets trouvés – La Palme

Salut,

J’étais pourtant sûr que le mettre dans la poche de maillot de bain était une mauvaise idée. Je me suis même dit « Tiens, si je le paume dans la mer, je pourrai écrire un article qui titrera ‘Objets trouvés – La Palme’ ou alors ‘Faut tout de même être con' ».

Il est 16h30. Je sors de la douche pour aller voir notre ami agent de voyage. A part mes cartes bancaires, le coffre-fort est résolument vide. Mon iPhone a disparu. Le drame en 2014. Je me souviens. Je l’avais mis 2h avant dans la poche de mon maillot de bain. Je fouille la chambre d’hôtel, deux fois. Pas là! Je vais voir Caroline installée au resto de l’hôtel. Rien! Pris de démence, je regarde dans le sac à main de Caroline. Je m’y perds. J’alerte les enfants: « Mettez vos masques et regardez dans la piscine, j’y ai perdu mon iPhone ». La tenancière de l’hôtel entend cela. Elle alerte le sécurité. Branle-bas de combat! Je vais dans la mer. Je zigzague systématiquement.

Rien. Rien. Rien. J’ai perdu mon iPhone car je l’ai intelligemment déposé dans la poche de mon maillot de bain avant d’aller sauter dans les vagues avec Violette. J’ai la palme d’or du looser. Trop con!

.
A part ça, dommage pour:
– la casquette plate Volcom d’Emile oubliée sur le siège 8E de l’avion reliant Chengdu à Lijiang
– le chargeur de l’iPod de Caroline laissé au mur à Phuket
– l’éventail acheté par Violette pour sa Mami-Liane, et oublié par Violette sur la table d’un excellent restaurant de Kunming
– le 2ème chargeur de l’iPod de Caroline laissé quelque part
– le chapeau de Caroline oublié chez les fabricants de nouilles de riz dans le Delta du Mékong

Et merci:
– aux 3 gaillards qui regardaient penauds un des bancomats de la banque ICBC de Chengdu. J’ai laissé pendant une bonne minute ma carte bancaire dans cet appareil (qui donne l’argent avant de rendre la carte bancaire). Il leur aurait suffit de saisir le montant qu’ils désiraient et nous étions délestés de quelques milliers de Yuan, voire de Francs.

.

Rebondissement: il est 17h30. Je retourne dans la chambre. J’ai une lueur d’espoir. Et oui, accroché au fil blanc, mon iPhone est en train de charger sa pile – le coquin. Je vais présenter mes plates excuses à toutes les personnes sollicitées. Je garde ma Palme.
Pourvu que ça dure!
Benjamin

Publicités